Epidémie à Coronavirus

Actions, nouvelles et autres
Bubu
Site Admin
Messages : 1414
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Epidémie à Coronavirus

Messagepar Bubu » 04 nov. 2021, 09:58

Le Républicain Lorrain du 23/10/21 - Par David HOURT - Photo RL/Pierre HECKLER

Thionville - Le centre de vaccination ferme ses portes (pour de bon)

Image

Après huit mois d’activité, le centre de vaccination municipal de Thionville a fermé ses portes définitivement. Photo RL/Pierre HECKLER


Après huit mois de service et près de 83 000 doses injectées, le temps est venu pour les bénévoles et soignants du centre de vaccination de la ville de Thionville de souffler un bon coup. En effet, ce vendredi soir, la structure a fermé ses portes une bonne fois pour toutes.

« Aujourd’hui, ce sont les six mois de ma deuxième dose, je viens pour la troisième. J’ai toujours été bien accompagnée. » Danielle attend sur une chaise que passent les 15 minutes de surveillance post-injection du vaccin Covid-19. Ce vendredi soir, elle fait partie des dernières personnes à être venues recevoir une dose au centre de vaccination de Thionville.

D’abord installé au Théâtre municipal, il avait, début septembre, quitté la salle Verlaine pour l’espace Saint-Nicolas. « Il aura été ouvert huit mois, depuis le 26 février , rembobine Pierre Cuny, maire de Thionville. Ce qui n’était pas prévu au départ. Depuis septembre, nous avons remarqué un ralentissement et décidé de programmer l’obsolescence de ce centre courant octobre. » Pas de quoi en renier l’utilité, loin s’en faut. « La crise a montré que le système de santé n’est pas taillé pour faire face à des épidémies. Si les collectivités ne s’étaient pas mobilisées, on serait aujourd’hui dans une situation compliquée. Mais les faits nous ont donné raison, la fréquentation est moindre. » Et ce malgré un léger sursaut ces quinze derniers jours , effet combiné de la fin du remboursement des tests et de l’ouverture de la troisième dose aux soignants et seniors.

Près de 83 000 injections

En tout, près de 83 000 doses auront été injectées. Un chiffre que le maire porte comme une preuve de l’action municipale en matière de santé. « Il reste encore deux centres de vaccination à Thionville : l’hôpital Bel-Air et la clinique Notre-Dame et à ce jour, 74 % des Mosellans sont vaccinés. Aujourd’hui la municipalité ne peut plus pérenniser le centre qui nécessite à la fois des moyens et des bénévoles. » Jean-Christophe Hamelin-Boyer, adjoint aux questions de santé et dirigeant du centre, précise : « La vaccination est possible auprès des professionnels de santé, qu’ils soient pharmaciens, médecins, aussi ce centre n’est plus vraiment nécessaire. »

Sur une table, quelques feuilles sont préparées, indiquant que l’espace Saint-Nicolas retrouvera sous peu son activité première, donnant rendez-vous aux seniors dans les jours à venir. Cela étant, il n’est pas exclu de mener d’autres opérations de ce type à l’avenir ou comme le centre Covid installé en avril 2020 salle Jean-Burger. « Nous bénéficions d’une réserve citoyenne créée en 2017, poursuit Pierre Cuny. Elle compte aujourd’hui 140 personnes et peut être réactivée à tout moment. » Pour ces bénévoles, en tout cas, le moment de souffler est venu.

Pour Liselotte, en tout cas, la troisième dose a pris un tour surprenant. À 83 ans, cette Thionvilloise a vu son attente agrémentée d’un bouquet de fleurs saluant symboliquement la 83 000e vaccination.

Par David HOURT


Bubu
Site Admin
Messages : 1414
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Epidémie à Coronavirus

Messagepar Bubu » 15 nov. 2021, 16:05

Le Républicain Lorrain du 13/11/21 - Photo RL/Pierre HECKLER

Thionville - Troisième dose de vaccin anti-Covid : pas de réouverture du centre communal en vue

Image

Les dernières injections au centre de vaccination municipal ont eu lieu le 22 octobre. Photo RL/Pierre HECKLER


Dans son allocution de mardi dernier, le président de la République Emmanuel Macron a conditionné la validité du pass sanitaire des plus de 65 ans à la 3e dose anti-Covid. Il a également ouvert cette injection aux personnes âgées entre 50 et 64 ans dès le mois de décembre, la 3e dose étant jusqu’à présent réservée à un public bien déterminé (personnes atteintes de comorbidité, professionnels de santé, salariés de la santé, du médico-social, du transport sanitaire…).

Ces annonces sont-elles susceptibles de faire rouvrir le centre de vaccination communal tout juste fermé à l’espace Saint-Nicolas ? « Non, répond Jean-Christophe Hamelin-Boyer, l’adjoint à la santé. Pour l’instant, la cible est à peu près la même que pour la grippe. La médecine de ville peut donc assurer la 3e dose. Nous avons du Pfizer, ce qui ne pose pas de problème d’approvisionnement. Et les centres de vaccination de la clinique Notre-Dame et de l’hôpital Bel-Air demeurent ouverts. Ce n’est pas la ruée pour l’instant, ça tient. Mais une fois de plus, si besoin, on réarmera le centre municipal. »


Bubu
Site Admin
Messages : 1414
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Epidémie à Coronavirus

Messagepar Bubu » 23 nov. 2021, 10:06

Le Républicain Lorrain du 15/11/21 - Par Damien GOLINI - Photo RL/Pierre HECKLER

Serémange-Erzange - Le centre de vaccination contre la Covid-19 va déménager à Hayange

Image

Le centre de vaccination de Serémange-Erzange avait ouvert en mars 2021. Photo RL/Pierre HECKLER


La salle des fêtes Jean-Jacques-Renaud, à Serémange-Erzange, va retrouver son usage premier. Le centre de vaccination contre la Covid-19 qui l’occupait depuis le mois de mars, déménagera le 29 novembre à la chapelle de l’hôtel de communauté, rue De Wendel à Hayange.

La campagne de vaccination pour la 3e dose connaît un net regain depuis l’allocution du président de la République Emmanuel Macron , la semaine dernière. Un constat partagé au centre de vaccination contre la Covid-19 de Serémange-Erzange. « Depuis septembre, nous avons injecté 3 700 troisièmes doses, avec une accélération ces derniers jours », rappelle Jean-Pierre Cerbai, élu au Val de Fensch en charge des questions de santé. Avec une moyenne de 200 injections chaque jour, le centre de vaccination intercommunal prouve encore son utilité. Une fermeture n’est donc pas à l’ordre du jour, contrairement à Thionville, où le vaccinodrome de l’espace Saint-Nicolas vient tout juste de fermer.

48 000 injections depuis mars

Ouvert en mars dernier dans la salle des fêtes Jean-Jacques Renaud, le centre de vaccination a depuis accueilli des milliers de personnes. Plus de 48 000 injections y ont été réalisées. « Nous avons encore régulièrement des personnes qui viennent pour une première dose. Dernièrement, c’étaient surtout des personnes qui travaillent au Luxembourg et qui sont désormais soumis au régime Covid Check », explique Jean-Pierre Cerbai. Depuis quelques mois, il accueille également des gens sans rendez-vous. Et, nouveauté, une dizaine de seniors a bénéficié du rappel de la 3e dose à domicile. « Ce sont des personnes dont la santé dégradée ne leur permettait pas de se déplacer. »

Mais après neuf mois d’occupation, la salle des fêtes de Serémange-Erzange va retrouver son usager premier. Le centre de vaccination déménagera le 29 novembre dans la chapelle de l’hôtel de communauté , au 10 rue De Wendel à Hayange. Des locaux plus petits, mais bien desservis et dotés d’un parking. Il n’y aura pas d’interruption de service : le centre de Serémange fermera le 26 novembre au soir.

« En raison de l’espace limité, l’objectif raisonnable de 140 à 150 doses quotidiennes peut être atteint. Il va falloir revoir un peu l’organisation », concède l’élu, qui tient à souligner l’implication de tous au centre de vaccination de Serémange-Erzange. « Je remercie en particulier les deux femmes de ménage de la Ville qui nous ont beaucoup aidés. »

Par Damien GOLINI


Bubu
Site Admin
Messages : 1414
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Epidémie à Coronavirus

Messagepar Bubu » 27 nov. 2021, 12:37

Le Républicain Lorrain du 18/11/21 - Par Ludovic BEHRLÉ - Photo RL/Pierre HECKLER

Thionville - Covid-19 : vaccination en hausse à Bel-Air et Notre-Dame

Image

Le centre de vaccination l’hôpital Bel-Air vaccine davantage que celui de Mercy, à Metz. Photo RL/Pierre HECKLER


Le centre municipal de vaccination anti-Covid fermé, ceux de l’hôpital Bel-Air et de la clinique Notre-Dame se retrouvent en première ligne à Thionville. Ces dernières semaines, ils ont vu le nombre de candidats à la piqûre augmenter.

En octobre dernier, après huit mois de bons et loyaux service et quelque 83 000 doses injectées, le centre de vaccination de la Ville de Thionville, installé au Théâtre, puis à la salle Verlaine, et enfin à l’Espace Saint-Nicolas, fermait ses portes. La municipalité ne pouvait plus pérenniser le centre qui nécessitait à la fois des moyens et des bénévoles. Jean-Christophe Hamelin-Boyer, adjoint aux questions de santé, expliquait alors que « la vaccination est dorénavant possible auprès des professionnels de santé, qu’ils soient pharmaciens ou médecins » et dirigeait également les candidats vers les deux centres hospitaliers de Bel-Air et Notre-Dame. Depuis, la France est confrontée à ce qui ressemble bien aux prémices d’une 5e vague, et la Moselle nord ne semble pas épargnée. La vaccination connaît du coup un net regain (notamment pour la 3e dose), bien aidée par l’allocution du président de la République, le 9 novembre dernier. La preuve, par les chiffres, à Bel-Air et Notre-Dame

À l’hôpital Bel-Air

Il y a quelques semaines encore, le centre de vaccination anti-covid de l’hôpital Bel-Air (CHR Metz-Thionville) comptabilisait quelque 170 vaccinations par jour. Aujourd’hui, il enregistre une légère augmentation du nombre quotidien de vaccination, et avant même la prise de parole d’Emmanuel Macron : soit environ 250 injections par jour. Sur ces 250 injections, près de 170 sont des 3es doses, le reste étant des primo-vaccinations et des rappels. L’hôpital thionvillois vaccine même davantage que son homologue messin de Mercy. Le taux de positivité détecté par le laboratoire du CHR Metz-Thionville est passé, en une semaine, de 2,8 % à 3,6 %. Mardi dernier, quarante patients se trouvaient en unité Covid, à Mercy et Bel-Air, dont treize en soins critiques et en réanimation.

À la clinique Notre-Dame

Du côté de la clinique Notre-Dame (Groupe Elsan), le constat est identique : la vaccination a nettement progressé depuis le 1er novembre. Entre le 1er et le 7 novembre, l’établissement a recensé 1 189 injections, puis 1 228 entre le 8 et le 14 novembre, et 1 560 pour cette semaine. « Ce sont, à 80 %, des 3es doses », communique la clinique, qui annonce déjà 1 200 rendez-vous programmés la semaine prochaine.

En pharmacie

Deux tiers des pharmacies de Thionville continuent la vaccination au Pfizer. De façon soutenue (certaines vaccinent vingt à trente personnes chaque jour), mais sans constater de réelle augmentation ces derniers jours. Par contre, les officines testent davantage, surtout des cas contacts. « Le virus circule de façon plus importante », atteste malheureusement Jean-Christophe Hamelin-Boyer.

Par Ludovic BEHRLÉ


Bubu
Site Admin
Messages : 1414
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Epidémie à Coronavirus

Messagepar Bubu » 29 nov. 2021, 08:48

Le Républicain Lorrain du 18/11/21 - Photos RL/Pierre HECKLER

Photos - Vaccination à Thionville : de plus en plus d'injections à l'hôpital Bel-Air

Image

Le centre de vaccination de Bel-Air accueille chaque jour quelque 250 personnes. Elles étaient 170 il y a peu... Photo Pierre HECKLER


Il ne reste plus que deux centres de vaccination anti-Covid à Thionville, après la fermeture de l'Espace Saint-Nicolas. La clinique Notre-Dame et l'hôpital Bel-Air assurent les injections quotidiennes. L'établissement public du CHR Metz-Thionville pique actuellement près de 250 bras chaque jour. Un chiffre en augmentation depuis quelques semaines, avant la prise de parole du président de la République, le 9 novembre.

Pour visualiser les autres photos de Pierre HECKLER : cliquez ici



Bubu
Site Admin
Messages : 1414
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Epidémie à Coronavirus

Messagepar Bubu » 30 nov. 2021, 08:44

Le Républicain Lorrain du 26/11/21 - Photo Archives RL/Denis HOURT

Thionville - Covid-19 : le centre communal de vaccination rouvre mardi 7 décembre

Image

Face à la flambée de cas de Covid et à la suite des annonces gouvernementales concernant l’ouverture de la troisième dose aux 18 ans et plus, le centre de vaccination communal va reprendre du service. Photo Archives RL/Denis HOURT


La municipalité de Thionville vient d’annoncer la réouverture du centre de vaccination communal à l’Espace Saint-Nicolas, mardi 7 décembre. Il sera ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h non-stop jusqu'au mercredi 22 décembre. Le centre rouvrirait lundi 3 janvier possiblement jusqu'aux prochaines vacances scolaires de février.

La question avait déjà été évoquée lors du conseil municipal lundi dernier. « Nous serions prêts à rouvrir le centre de vaccination en janvier et même avant si la situation l’exige », avait déclaré Jean-Christophe Hamelin-Boyer, conseiller municipal lors de la réunion des élus thionvillois.

Le centre de vaccination communal installé au Théâtre, puis à la salle Verlaine, et enfin à l’Espace Saint-Nicolas, avait fermé ses portes en octobre dernier après huit mois d’activités et quelque 83 000 doses injectées.



Bubu
Site Admin
Messages : 1414
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Epidémie à Coronavirus

Messagepar Bubu » 30 nov. 2021, 08:48

Le Républicain Lorrain du 26/11/21 - Photo RL/Philippe NEU

Serémange-Erzange - 5e vague, 3e dose : le centre de vaccination ne déménagera pas

Image

Le centre de vaccination reste finalement ouvert à Serémange-Erzange. Photo RL/Philippe NEU


Le centre de vaccination de la vallée de la Fensch devait déménager à la chapelle De Wendel, à Hayange, le 29 novembre. Compte tenu de la reprise épidémique et de l’élargissement à toute la population de la dose de rappel, il restera finalement dans la spacieuse salle Jean-Jacques-Renaud de Serémange-Erzange.

Finalement, il reste. Un temps évoqué, le déménagement du centre de vaccination de Serémange-Erzange n’aura pas lieu. Jusqu’à ces derniers jours, il était pourtant prévu de déplacer le personnel et le matériel à la chapelle De Wendel, à Hayange, dès le 29 janvier. Mais la 5e vague de la pandémie et l’élargissement du rappel à l’ensemble de la population ont changé la donne.

Des octogénaires reçoivent leur 1re dose

« Le nombre de rendez-vous explose. Hier (jeudi), nous avons administré 250 doses (contre 210 en moyenne les semaines précédentes) », relate Jean-Pierre Cerbai, délégué santé à la communauté d’agglomération du Val de Fensch. Des troisièmes doses, essentiellement, mais pas seulement. « Nous avons encore des premières doses, chez des jeunes et des moins jeunes. » Deux octogénaires ont ainsi reçu leur première dose, récemment. Un deuxième médecin a été appelé en renfort.

La flambée épidémique explique en partie l’augmentation des prises rendez-vous. « Les gens veulent passer les fêtes sereinement. Et aujourd’hui, on a plus de recul sur l’efficacité du vaccin », confie l’élu.

Plus de 250 injections par jour

Face à cette brusque augmentation d’activité, il n’était plus question de déménager dans un local plus petit. « Le maire de Serémange-Erzange, Serge Jurczak, nous a donné son autorisation pour qu’on reste à la salle Jean-Jacques-Renaud. Je l’en remercie chaleureusement », indique Jean-Pierre Cerbai.

Le centre de vaccination y demeurera au moins jusqu’au 31 janvier. Durant cette période, la cadence des injections pourrait être portée à plus de 250 par jour.



Bubu
Site Admin
Messages : 1414
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Epidémie à Coronavirus

Messagepar Bubu » 05 déc. 2021, 18:45

Le Républicain Lorrain du 26/11/21 - Photo RL

Hettange-Grande - Covid : le centre de vaccination rouvre ce jeudi 2 décembre

Image

Le centre de vaccination de Hettange rouvre ce jeudi 2 décembre dans les locaux de l’ancienne église néo-apostolique. Photo RL


Au regard de la dégradation de la situation sanitaire, les élus de la Communauté de communes de Cattenom et environs ont décidé la réouverture du centre de vaccination.

D’un commun accord, le président de la CCCE Michel Paquet et le vice-président Roland Balcerzak ont pris la décision de rouvrir, dès ce jeudi 2 décembre, le centre de vaccination qui prendra place rue de la Gendarmerie, juste à côté de la salle omnisports, dans les locaux de l’ancienne église néo-apostolique acquise par la mairie voilà quelques mois.

Un objectif de 1 200 injections par semaine

La maire de Fixem et médecin, Marie-Marthe Dutta Gupta, sera à la manette pour coordonner les opérations. « Ce centre opérationnel relève de l’intérêt général et du devoir de se mettre en cohérence solidaire et sanitaire », a déclaré Roland Balcerzak. Il devrait tourner avec un objectif de 1 200 vaccinations par semaine et pourrait être transféré à l’omnisport si nécessaire.

Comme auparavant, la commune de Hettange et la communauté de communes mobilisent agents et élus pour faire tourner cette machine médicale.

L’ouverture sera effective dès ce jeudi et le calendrier sera suivi ensuite selon des modalités à déterminer.


Bubu
Site Admin
Messages : 1414
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Epidémie à Coronavirus

Messagepar Bubu » 06 déc. 2021, 17:41

Le Républicain Lorrain du 30/11/21 - Photo DR/mairie de Thionville

Thionville - Bénévoles du centre de vaccination : 350 fois merci !

Image

Chaque personne, 350 en tout, qui a participé à la campagne de vaccination à Thionville, a reçu un diplôme récompensant son investissement et surtout son dévouement. Photo DR/mairie de Thionville


Ouvert le 26 février 2021, le centre de vaccination de la Ville de Thionville, installé au Théâtre, puis à la salle Verlaine, et enfin à l’Espace Saint-Nicolas, a fermé ses portes vendredi 22 octobre au soir, après avoir permis l’injection de 85 000 doses de vaccin.

Pour remercier les quelque 350 professionnels de santé, bénévoles et agents municipaux venus de Thionville, mais aussi de Terville et de Yutz, qui ont participé activement à l’effort collectif au cours de ces huit mois, la municipalité de Thionville avait décidé de les convier ce lundi 29 novembre à une cérémonie conviviale, salle du Casino. Précisons que quand lorsque les invitations sont parties, il n’était pas encore prévu de rouvrir le centre de vaccination communal à l’Espace Saint-Nicolas, le 7 décembre prochain. Une réouverture dictée par la troisième dose ouverte à tous, mais aussi, alors que la 5e vague commence à se faire ressentir, le souhait de convaincre les non-vaccinés.

« Nous avons injecté 900 doses de vaccin par jour au grand moment de la vaccination », a rappelé Jean-Christophe Hamelin, le « patron » du centre de vaccination thionvillois. « Nous avons réalisé un véritable tour de force. Plus tard, vous pourrez-vous dire “j’étais là”. Par devoir, pour l’envie d’être utile. Vous pouvez être fiers de vous. L’histoire n’est pas terminée, hélas. Alors, à très bientôt », a-t-il conclu. « C’était une aventure extraordinaire, passionnante et vivifiante. De celle qui nous réconcilie avec le genre humain », a pour sa part commenté Pierre Cuny, le maire de Thionville.


Bubu
Site Admin
Messages : 1414
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Epidémie à Coronavirus

Messagepar Bubu » 12 déc. 2021, 18:37

Le Républicain Lorrain du 30/11/21 - Photo RL

Hettange-Grande - Covid : le centre de vaccination rouvre ce jeudi 2 décembre

Image

Le centre de vaccination de Hettange rouvre ce jeudi 2 décembre dans les locaux de l’ancienne église néo-apostolique. Photo RL


Au regard de la dégradation de la situation sanitaire, les élus de la Communauté de communes de Cattenom et environs ont décidé la réouverture du centre de vaccination.

D’un commun accord, le président de la CCCE Michel Paquet et le vice-président Roland Balcerzak ont pris la décision de rouvrir, dès ce jeudi 2 décembre, le centre de vaccination qui prendra place rue de la Gendarmerie, juste à côté de la salle omnisports, dans les locaux de l’ancienne église néo-apostolique acquise par la mairie voilà quelques mois.

Un objectif de 1 200 injections par semaine

La maire de Fixem et médecin, Marie-Marthe Dutta Gupta, sera à la manette pour coordonner les opérations. « Ce centre opérationnel relève de l’intérêt général et du devoir de se mettre en cohérence solidaire et sanitaire », a déclaré Roland Balcerzak. Il devrait tourner avec un objectif de 1 200 vaccinations par semaine et pourrait être transféré à l’omnisport si nécessaire.

Comme auparavant, la commune de Hettange et la communauté de communes mobilisent agents et élus pour faire tourner cette machine médicale.

L’ouverture sera effective dès ce jeudi et le calendrier sera suivi ensuite selon des modalités à déterminer.


Bubu
Site Admin
Messages : 1414
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Epidémie à Coronavirus

Messagepar Bubu » 13 déc. 2021, 09:38

Le Républicain Lorrain du 30/11/21 - Photo Mairie de Thionville/Stéphane Thévenin

Thionville - Le centre de vaccination sera réactivé mardi

Image

Les bénévoles, professionnels de santé et agents municipaux qui ont œuvré pendant huit mois au centre de vaccination ont été chaleureusement remerciés lundi soir. Mardi, ils reprennent du service. Photo Mairie de Thionville/Stéphane Thévenin


Le centre de vaccination communal à l’Espace Saint-Nicolas va reprendre du service à partir du 7 décembre. Il sera ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 17 h non-stop jusqu’au mercredi 22 décembre, dans un premier temps. Les bénévoles sont déjà prêts à se réinvestir.

Lundi, les 350 professionnels de santé, bénévoles et agents municipaux venus de Thionville, mais aussi de Terville et de Yutz, qui ont participé activement à l’effort collectif au sein du centre de vaccination de février à octobre, ont été conviés par la municipalité à une cérémonie pour les remercier de leur « dévouement ». Sur place, ils ont eu la confirmation de la bouche du maire, Pierre Cuny et de son adjoint délégué à la prévention sanitaire, Jean-Christophe Hamelin-Boyer, que le centre de vaccination communal, situé à l’Espace Saint-Nicolas, rue Saint-Nicolas , rouvrira à partir du mardi 7 décembre. Il sera ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 17 h non-stop jusqu’au mercredi 22 décembre. Le centre rouvrira ensuite du 5 janvier au 4 février. « On a injecté 85 000 doses et ce n’est pas fini », a promis Jean-Christophe Hamelin-Boyer. « Nous voulons donner un coup de pouce à la 3e dose de vaccination », a relancé Pierre Cuny, alors que celle-ci est désormais ouverte à tous. Pour relever ce nouveau défi, ces élus savent qu’ils peuvent compter sur une armée de soldats motivés et qui a fait ses preuves. « Ce sont des gens formidables et ça me fait grand plaisir de retravailler avec eux. Même si à chaque fois, les conditions évoluent. À nous de rester pros car il y a toujours une prise de risque. »

Se sentir utile

Parmi ces fidèles de la première heure, Josy-Anne, de Thionville, infirmière en retraite, qui est bien décidée à reprendre du service. « Autant m’occuper à aider tout le monde que de rester chez moi à ne rien faire. J’ai l’impression de me sentir utile », apprécie celle qui a assuré une permanence de mars à octobre. Élisabeth, également infirmière à la retraite, même si elle aurait « bien aimé qu’on n’ait pas à rouvrir le centre », sera à nouveau de service. « À un moment, il faut bien sortir de cette pandémie et le seul moyen, c’est la vaccination. J’en veux un peu aux gens qui ont fait les deux injections et qui ont attendu pour la 3e. Maintenant, ils viennent en courant… » Christophe, bénévole, revient sur son expérience au centre, de mai à août. « Ce qui m’a le plus surpris, c’est que 98 % des gens étaient corrects. C’était rare de tomber sur des grincheux ou des antisystèmes. » Actuellement en recherche d’emploi, il a déjà annoncé sa présence. « Du moins tant que je n’aurai pas trouvé du boulot. » Estelle, infirmière à Yutz, renonce quant à elle, mais la mort dans l’âme. « J’ai trop de travail à côté. C’est dommage car j’ai apprécié la convivialité et le magnifique état d’esprit qui règne au centre, que ce soit entre bénévoles, administratifs, infirmières ou médecins. C’était très agréable. » Alors si le cœur vous en dit et l’envie d’être utile vous titille, n’hésitez pas à vous manifester.


Bubu
Site Admin
Messages : 1414
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Epidémie à Coronavirus

Messagepar Bubu » 14 déc. 2021, 08:38

Le Républicain Lorrain du 06/12/21 - Photo RL/Pierre HECKLER

Fameck - Vaccin sans rendez-vous au centre Leclerc

Image

Une vaccination sans rendez-vous sera proposée les mercredis 15 et 22 décembre au centre commercial Leclerc à Fameck. Photo RL/Pierre HECKLER


Dans le cadre de la campagne de rappel du vaccin contre le Covid-19, des opérations de vaccination sans rendez-vous seront proposées au centre commercial Leclerc les mercredis 15 et 22 décembre, de 9 h à 18 h, sous la supervision du Centre de vaccination de Faulquemont. II sera possible de se faire injecter une première ou une seconde dose, ou une de rappel.


Bubu
Site Admin
Messages : 1414
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Epidémie à Coronavirus

Messagepar Bubu » 14 déc. 2021, 08:48

Le Républicain Lorrain du 07/12/21 - Photo RL/Pierre HECKLER

Vidéo - Thionville : la réouverture du centre de vaccination municipal sous tension

Après une brève période de mise en sommeil, le centre de vaccination municipal a rouvert ses portes ce mardi 7 décembre. Tout était prévu pour honorer les 300 rendez-vous programmés dans la journée. Un grain de sable a toutefois enrayé cette belle mécanique : l’annonce gouvernementale de la veille qui autorise les plus de 65 ans à se faire vacciner sans rendez-vous. Contraint par un stock de vaccins limité, le centre thionvillois a dû se résoudre à éconduire ces personnes éligibles à la vaccination. De quoi provoquer de premières tensions…

Pour visualiser la vidéo du républicain Lorrain : cliquez ici


Bubu
Site Admin
Messages : 1414
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Epidémie à Coronavirus

Messagepar Bubu » 21 déc. 2021, 09:22

Le Républicain Lorrain du 08/12/21 - Par Jean-Michel CAVALLI - Photo RL/Armand FLOHR

Thionville - Covid-19 : poussée de fièvre dans les centres de vaccination après les annonces de Jean Castex

Image

Pour l’heure, le centre de vaccination municipal de Thionville n’est pas en mesure de soutenir la cadence désirée par le gouvernement. Photo RL/Armand FLOHR


Décrétée la veille par Matignon, la vaccination des plus de 65 ans sans rendez-vous a coïncidé, ce mardi 7 décembre, avec la réouverture du centre vaccinal géré par la Ville de Thionville. De quoi créer des premières tensions, le site thionvillois n’étant pas calibré pour absorber ce surplus de bras tendus.

Sourires complices, tutoiement de rigueur, organisation parfaitement calibrée : « C’est un peu comme si on ne s’était jamais quitté », souffle Jean-Paul Gaudard. Ce pompier volontaire à la retraite repart bien volontiers au front avec son bataillon d’une centaine de bénévoles constituant les forces vives du centre de vaccination municipal. En sommeil depuis le 22 octobre dernier, le site a rouvert ses portes à l’Espace Saint-Nicolas de Thionville ce mardi 7 décembre.

Une reprise tranquille, « presque trop tranquille » de l’aveu de cette bénévole, bien loin de l’effervescence observée au plus fort de la crise sanitaire.

« Je suis à la dose près »

« Nous étions montés jusqu’à quatre lignes de vaccination, soit 1000 personnes vaccinées par jour, rappelle Jean-Christophe Hamelin-Boyer, un carton de seringues en main. Là, nous nous contentons de deux lignes. » Derrière son sourire amical, le conseiller municipal en charge des questions de santé paraît préoccupé. L’intervention télévisuelle de Jean Castex provoque déjà un premier casse-tête : « L’ouverture de la vaccination sans rendez-vous des + de 65 ans, c’est très bien, consent-il. Mais ça se prépare aussi. » Un brin désabusé, il ne pensait pas devoir ressortir ce couplet servi au début de la campagne vaccinale : « À l’heure actuelle, nous ne sommes pas en mesure d’accepter des rendez-vous complémentaires. Je suis à la dose près. » Traduction : les annonces gouvernementales semblent précipitées.

Dans leur bon droit, plusieurs candidats à une piqûre de rappel se sont vainement présentés à la porte du centre vaccinal géré par la Ville : « J’ai été contraint de les éconduire. Leur réaction ? ‘‘Hier soir, le gouvernement a assuré que je n’avais pas besoin de prendre rendez-vous…’’ Une fois encore, nous faisons les choses à l’envers… »

Stocks limités de Pfizer

Le gestionnaire du centre thionvillois doit composer avec des stocks contraints de Pfizer. Pfizer, ce vaccin érigé en valeur étalon de la lutte contre le coronavirus : « La pharmacie hospitalière ne dispose pas de stocks suffisants. Si la logistique ne suit pas, il faudra bien trouver une solution. » Son homologue messin, Khalifé Khalifé , dresse le même constat : « On ne peut pas administrer du Pfizer à tout le monde. Par contre, nous disposons en grande quantité de Moderna. »

La voie de contournement paraît donc toute trouvée pour arriver à destination. « Si l’on veut accompagner cet élargissement rapide de la campagne vaccinale, qui passe également par les jeunes âgés de 5 à 11 ans, nous devons nous appuyer sur cet autre vaccin ARN messager, insiste Jean-Christophe Hamelin-Boyer. Ce qui va nécessiter de prouver son efficacité à certains réfractaires. » L’ouverture rapide d’un poste de vaccination exclusivement alimenté par ce vaccin fait déjà son chemin : « J’entends déjà cette question : ‘‘Pourquoi Moderna c’est dangereux pour les moins de 30 ans et pas pour moi ?’’ Il faudra y répondre, rassurer et même parfois encaisser une certaine agressivité. »

Le vaccinodrome de Saint-Symphorien , géant en éveil depuis le 27 février dernier, a récemment basculé dans l’ère du Moderna. Le 1er adjoint de la Ville de Metz le reconnaît « cela a généré quelques crispations. Mais cela reste à la marge ! » Dans les faits, trente personnes ont refusé de tendre le bras à ce vaccin sur plus de 1800 doses administrées le week-end dernier. Une défiance à la marge, en effet. Mais un indicateur, tout de même, qui pourrait s’aggraver avec cette échéance du 15 janvier, date butoir pour compléter son schéma vaccinal.
Pass sanitaire et masques étaient déjà obligatoires pour accéder aux marchés de Noël de Metz. Photo RL /Pascal BROCARD

Par Jean-Michel CAVALLI

Pour visualiser les autres photos de Armand FLOHR : cliquez ici


Bubu
Site Admin
Messages : 1414
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Epidémie à Coronavirus

Messagepar Bubu » 21 déc. 2021, 09:35

Le Républicain Lorrain du 08/12/21 - Photo RL

Fontoy - Le centre de vaccination prolongé jusqu’à fin janvier

Image

Anne-Marie Peiffer (à droite), les professionnels de santé et les bénévoles sont toujours présents chaque semaine. Photo RL


Ouvert depuis mi- septembre, le centre de vaccination de Fontoy prolonge son ouverture jusqu’à fin janvier. Ceci afin de faire face à la nouvelle vague et répondre aux demandes de 3e dose. Le centre a déjà enregistré 3 000 injections.

Le centre de vaccination, ouvert mi-septembre à Fontoy, ne désemplit pas et les bénévoles multiplient leurs efforts pour vacciner le plus de monde possible. Anne-Marie Peiffer, adjointe au maire, s’explique : « Il était prévu que le centre de Fontoy ferme ses portes mi-décembre, mais en raison de la nouvelle vague, les actions du centre de vaccination sont prolongées jusqu’à fin janvier et de nombreux rendez-vous sont mis en ligne. » Dernièrement, la municipalité avait organisé une cérémonie de remerciements dédiée aux professionnels de santé, bénévoles et élus qui participent au centre de vaccination situé en mairie, rue de Metz. Un grand merci à eux.

3 000 personnes déjà vaccinées

« On approche tout près des 3 000 vaccinés depuis l’ouverture du centre », précise l’adjointe. « C’est comme si tous les habitants de Fontoy avaient été une fois vaccinés. Ce n’est pas rien et démontre bien toute l’importance d’être vacciné. Ce week-end, 528 personnes recevront une dose et à cette allure, d’ici fin janvier, 5 000 doses auront été injectées. »

Le centre est ouvert les vendredis de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h et les samedis de 9 h à 18 h non-stop. En plus, une ouverture exceptionnelle est prévue les lundis 20 et 27 décembre de 10 h à 16 h non-stop.

Pour celles et ceux qui souhaitent se faire vacciner, la prise de rendez-vous est possible sur doctolib.fr, en sélectionnant la rubrique « Centre de vaccination - ville de Fontoy ».



Retourner vers « La Presse »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités